Vai al contenuto principale Vai alla ricerca

L'histoire

1885-1927: Les Îles de St-Leger

En 1885, Richard et Antoinette Fleming St. Leger acquirent les îles de Brissago, qui étaient alors couvertes d'une maigre végétation et sur lesquelles se trouvaient les vestiges d'un couvent.

Après avoir restauré le couvent, ils se dédièrent à la création d'un jardin.

Ils transportèrent sur l’Isola Grande, par barque, de la bonne terre et du fumier, construisent des sentiers et plantèrent des espèces subtropicales.

En 1897, le Baron abandonne son épouse pour s'installer à Naples.

Suite à la guerre mondiale, la Baronne, endettée, se trouve dans une situation précaire. En 1927 elle est ainsi contrainte de vendre la propriété, elle s’installe alors à Ascona et ensuite à Intragna, jusqu'à sa mort le 24 janvier 1948.

1928-1940: Max Emden

Max Emden n'était pas vraiment un passionné de botanique et de jardinage, il cultivait plutôt l’art de vivre.

On lui doit le mérite d'avoir créé la riche demeure qui, du haut de l’ile principale, domine l'étendue azur du lac.

Le somptueux édifice fut érigé sur le lieu de la villa de la Baronne, il a été construit avec les matériaux les plus nobles: des candides marbres de Carrare de la Salle des miroirs et des grands escaliers, aux sols florentins marquetés de la Salle Rouge.

On doit aussi attribuer à Max Emden le mérite de ne pas avoir modifié substantiellement la végétation et les aménagements du jardin.

Max Emden séjourna sur les Îles jusqu'en 1940, année de sa disparition.
 

Depuis 1950: Les Îles ouvertes au public

En 1949, le Conseil d'État du Canton du Tessin reçut une offre de vente des Îles de la part des héritiers de Emden.

Le Canton, les trois communes riveraines d’Ascona, Brissago et Ronco sopra Ascona, la Ligue suisse de sauvegarde du patrimoine national (aujourd'hui Patrimoine suisse) et celle pour la protection de la nature (aujourd'hui Pro Natura) achetèrent les Îles et le bâtiment.

Le contrat de la transaction précisait, de façon visionnaire, que "les Îles et les édifices seront destinés uniquement à des fins de conservation et de valorisation des beautés naturelles, à buts culturels, scientifiques, touristiques".

Le 2 avril 1950, le matin du dimanche des Rameaux, les portes du Jardin botanique des Îles de Brissago s’ouvrirent au public.
 

Les Îles et le Canton du Tessin

La signature de l'acte notarié a suivi l'approbation par le Grand Conseil du Message du Gouvernement concernant la ratification des Conventions stipulées entre le Canton et les Communes d'Ascona, Brissago et Ronco sopra Ascona, et le crédit pour la rénovation urgente des bâtiments, des installations techniques, des structures extérieures et pour projeter des interventions et des mesures visant à rendre les deux îles plus fonctionnelles, utilisables et attrayantes.

L'acquisition des Îles de Brissago par le canton du Tessin a ainsi permis de réorganiser leur administration et leur gestion, afin de préserver et de valoriser davantage le patrimoine que ce secteur représente dans le contexte cantonal et national.